Retour Retour
Corps & Cheveux

Comment prévenir la chute de cheveux ?

  • #Cheveux
path

5 minutes

Mis à jour le 21/09/2021

Partager

  • fb
  • messenger
  • mail

Path

0

chute cheveux mains

Perdre ses cheveux peut arriver à tout le monde, homme ou femme. Les causes en sont multiples, mais il est possible d’agir. Découvrez comment éviter la chute de cheveux. 

Les causes de la chute de cheveux

La chute de cheveux, ponctuelle ou progressive, peut avoir des origines diverses. Pour mieux les comprendre, il faut rappeler le cycle de vie du cheveu. Celui-ci comporte plusieurs phases :

  • Une phase de croissance (anagène) : le cheveu pousse à partir du follicule pileux, qui est alimenté via la papille dermique ;
  • Une phase d’arrêt de croissance (catagène), lorsque l’activité du follicule pileux s’arrête ;
  • Une phase de chute naturelle du cheveu (télogène).

Tout ce qui agit sur la bonne croissance du cheveu ou accélère la survenue de la phase télogène peut provoquer une chute à plus ou moins long terme : des carences (vitamines, particulièrement du groupe B, fer, zinc, etc.), le stress oxydatif, le stress, la fatigue ou encore les modifications hormonales comme la ménopause.

Certains stress physiques, comme une maladie ou un traumatisme, peuvent stopper précocement la phase anagène et provoquer une chute parfois massive (effluvium télogène). Après la grossesse, c’est le changement hormonal qui est responsable : pendant la grossesse, les œstrogènes stimulent la croissance du cheveu et en bloquent la chute naturelle. Après l’accouchement ils diminuent fortement, et un nombre plus important que la normale de cheveux entrent en phase télogène simultanément. C’est le même principe lors de la ménopause : il n’y a plus assez d’œstrogènes pour compenser l’action atrophiante sur le follicule pileux d’un dérivé de la testostérone, présente également chez la femme, la DHT (dihydrotestostérone). La DHT est également responsable lors d’alopécie androgénétique (calvitie chez l’homme).

Quelle routine capillaire adopter pour prévenir la chute de cheveux ?

Le but d’une routine capillaire lors de chute de cheveux (ou pour la limiter) c’est de préserver au maximum les cheveux en place, et de stimuler la croissance de nouveaux cheveux. Pour cela l’utilisation de shampoings doux est recommandée, afin de ne pas irriter le cuir chevelu. Des actifs améliorant la microcirculation, et donc l’apport sanguin au follicule pileux, peuvent être intégrés à la formule.

Au delà d'un shampoing doux, optez des soins spécifiquement formulés pour lutter contre la chute et stimuler la croissance de nouveaux cheveux, comme un soin booster anti-chute . Ces soins spécifiques apportent des actifs localement, au plus près de la racine du cheveu. Ils ont pour rôle de stimuler la microcirculation, d’apaiser le cuir chevelu, d'apporter les éléments indispensables à la croissance du cheveu comme des vitamines du groupe B. Certains actifs limitent l’activité de l’enzyme responsable de la transformation de la testostérone en DHT, dans le cadre des chutes d’origine hormonale. 

L’application de ces produits est primordiale : le massage du cuir chevelu, pendant au moins une minute, améliore leur action et favorise la circulation sanguine locale. En savoir plus sur la bonne utilisation

Des compléments alimentaires spécifiques permettent d’assurer un apport suffisant en nutriments essentiels au cheveu.

Notre sélection de produits anti-chute de cheveux

rectangle

Autres conseils et actus

rectangle

Comment prévenir la chute de cheveux ?

Partager

  • fb
  • messenger
  • mail
partager

Path

0