Retour Retour
Ingrédients

Plantes médicinales : Quelles sont les vertus cosmétique de l'érable rouge et sa fraction active ?

  • #Ecorce d'érable rouge
  • #Nutrition
  • #Hydratation
path

5 minutes

Mis à jour le 22/10/2021

Partager

  • fb
  • messenger
  • mail

Path

0

feuille érable rouge fraction active

Considérée comme une plante médicinale au Québec, l'écorce d'érable peut être utilisée pour traiter des troubles digestifs ou vasculaires mais aussi pour des bienfaits cosmétiques. L’extrait d’écorce d’érable rouge est un véritable concentré de molécules antioxydantes, les polyphénols, pour apporter de multiples bienfaits à la peau.

Qu'est-ce que l'érable rouge ?

L’érable rouge (acer rubrum), très riche en polyphénols est un arbre originaire d’Amérique du Nord, qui doit son nom à ses feuilles qui se teinte d’écarlate à l’automne. Il est également présent en Europe. Son bois est utilisé dans l’industrie forestière pour fabriquer des meubles et du papier. Il est également considéré comme une plante médicinale au Québec, pour son écorce qui peut être utilisée pour traiter des troubles digestifs ou vasculaires. C’est de son écorce qu’est tiré un extrait d’intérêt en cosmétique. 

Quelle est la particularité de la fraction active d’écorce d’érable rouge dans les formules Dr Pierre Ricaud ?

L’extrait d’écorce d’érable rouge est un véritable concentré de molécules antioxydantes : les polyphénols. Il contient en particulier de la Maplexin F, un puissant anti-oxydant, spécifique à l’érable rouge.

Mais pourquoi la peau a-t-elle besoin d’antioxydants ? Dans la peau, les réactions métaboliques normales, mais aussi certains facteurs extérieurs comme la pollution, les rayons UV ou encore le tabac, entraînent la formation de radicaux libres. Ces molécules instables dégradent les éléments constitutifs de la structure cutanée (collagène, élastine, cellules et même l’ADN) et dégradent sa fonction barrière : c’est le stress oxydatif. Pour les inactiver, la peau contient ses propres antioxydants, mais leur stock n’est pas infini. Il diminue avec l’âge, et se révèle parfois insuffisant lorsque les facteurs environnementaux sont importants (par exemple l’exposition solaire ou fumer beaucoup). L’oxydation est ainsi un facteur de vieillissement de la peau. L’extrait d’écorce d’érable rouge lutte contre les radicaux libres et protège la peau contre l’inflammation. C'est pour cela que nous l'avons intégré à la formule de notre crème riche pour apporter à la peau protection et favoriser le maintien de la barrière cutanée notamment dans les périodes froides. Mais ce n’est pas tout : il stimule également la synthèse de collagène et d’élastine, éléments fondamentaux du derme. Le renouvellement de l‘épiderme et la fonction barrière cutanée sont améliorés. La peau est plus résistante, plus équilibrée, mieux hydratée et les signes du temps sont moins marqués.  

Quels engagements pour un approvisionnement responsable ?

L’extrait d’écorce d’érable rouge de nos produits provient de la forêt boréale québécoise. Il provient de la valorisation des déchets de l’industrie du bois dans le cadre de l’économie circulaire. Ainsi, après transformation du bois pour l’industrie forestière classique, les écorces sont récoltées et traitées pour obtenir l’extrait (procédé d’extraction raisonné diminuant la consommation en eau, en gaz et les déchets). Les résidus de cette extraction sont ensuite recyclés (énergie verte ou compost).

Notre sélection de produits à la fraction active d'écorce d'érable rouge

Autres conseils et actus

Plantes médicinales : Quelles sont les vertus cosmétique de l'érable rouge et sa fraction active ?

Partager

  • fb
  • messenger
  • mail
partager

Path

0